Voulez-vous faire de la publicité? Appeler au numéro sans frais: 1-888-377-2222

Pique-nique aérien sur le pont Alexandra

Les premiers ministres du Québec et de l'Ontario ont cassé la croûte. Le tout premier pique-nique interprovincial canadien s'est déroulé toute la journée de dimanche entre ciel et terre, au milieu du pont Alexandra.

La scène était champêtre, presque surréaliste : les deux premiers ministres ontarien et québécois, Kathleen Wynne et Philippe Couillard, étaient assis, jambes en lotus, sur la pelouse, avec leurs paniers de pique-nique. À leurs côtés, les maires d'Ottawa et de Gatineau, Jim Watson et Maxime Pedneaud-Jobin, et une cohorte d'organisateurs et de dignitaires. 

Pour l'occasion, 12 000 pieds carrés de tourbe avaient été étendus tout le long de la voie piétonnière du pont, pour y accueillir les 2600 pique-niqueurs qui s'y sont restaurés, dimanche après-midi, selon une rotation de quatre services de 90 minutes pouvant chaque fois accueillir jusqu'à 650 dîneurs.

Spectaculaire et symbolique

Les Ottaviens et les Gatinois ont massivement répondu à l'appel, les billets s'étant écoulés par Internet en près de deux minutes, même si chaque emplacement pouvant accueillir quatre personnes coûtait 40 $, sans inclure la nourriture que les dîneurs pouvaient apporter ou acheter sur place.

Outre l'aspect pittoresque de la chose, l'événement avait un sens plus profond qu'il n'y paraissait : on y célébrait, dans le cadre des fêtes du 150e anniversaire de la Confédération, l'unification du Haut et du Bas-Canada que séparait et sépare toujours la rivière Outaouais. Ici, en plein centre du pont Alexandra, les deux premiers ministres provinciaux se sont rencontrés et se sont embrassés, dimanche matin, en signe d'une réconciliation qui perdure entre les deux peuples, malgré des épisodes plus tumultueux de l'histoire canadienne.

« Non seulement c'est un événement festif et spectaculaire sur le plan visuel, mais c'est également symbolique, explique le directeur général et producteur d'Ottawa 2017, Guy Laflamme. (...) C'est très puissant au niveau du symbole que ça représente. C'est pourquoi on jugeait ça important. »

Le premier ministre Couillard abondait dans le même sens. « Notre nation avance lorsqu'elle construit des ponts avec ses partenaires, a-t-il expliqué. Son caractère unique est une composante majeure du pacte qui, il y a 150 ans, a donné naissance à la fédération canadienne. »

Toute la tourbe utilisée et posée la nuit précédant l'événement a été retirée dès le départ des derniers dîneurs, en fin de journée dimanche, et sera acheminée à Habitat for Humanity et à la Ottawa Community Housing Corporation, le plus important pourvoyeur de logements sociaux à Ottawa. Les terrains de certains logements sociaux pourront ainsi être réaménagés et embellis.

Une idée d'Australie

Si cette idée de pique-nique aérien est nouvelle chez nous, elle a tout de même été tentée auparavant avec succès à Sydney en Australie, où le pont de Sydney était transformé chaque année en parc suspendu, le temps d'une journée de pique-nique champêtre. Ce fut là l'un des 200 concepts que Guy Laflamme avait évalué lorsqu'il a été mandaté pour organiser les fêtes du 150e de la Confédération.

Read more...

views : 91 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below