Voulez-vous faire de la publicité? Appeler au numéro sans frais: 1-888-377-2222

Mariette Carrier-Fraser reçoit l'Ordre du Canada

La Franco-Ontarienne Mariette Carrier-Fraser a vu son dévouement envers la défense des droits à l'accès aux services en français en éducation et en santé en Ontario être récompensé par Rideau Hall vendredi alors qu'elle a été décorée de l'Ordre du Canada en compagnie de 44 autres personnes, dont trois de la région.

« Je suis vraiment honorée », a réagi Mme Carrier-Fraser, originaire de Hearst, après avoir reçu la distinction honorifique.

« J'aurais voulu pouvoir la partager avec toutes les personnes qui m'ont accompagné pendant tout ce que j'ai fait au cours de ma carrière, et depuis que j'ai pris ma retraite », a-t-elle ajouté.

Mariette Carrier-Fraser a oeuvré pendant près de 40 ans à tous les paliers du secteur de l'éducation. On lui doit notamment la création des 12 conseils scolaires de langue française et la mise sur pied du Collège Boréal et du Collège des Grands Lacs. 

Elle participe aussi à la gouvernance de nombreuses organisations communautaires et institutionnelles, dont à l'Hôpital Montfort sur le Conseil consultatif des services de santé en français du ministère de la Santé et des soins de longue durée de l'Ontario.

Mme Carrier-Fraser précise que les Franco-Ontariens devront toujours être sur leurs gardes et extrêmement vigilants pour conserver la présence du français dans la province.

« Ce n'est pas par mauvaise volonté des anglophones ou quoi que ce soit. Nous sommes tellement peu nombreux qu'on ne sait pas qu'on existe. Alors, il faut le rappeler continuellement », a souligné Mme Carrier-Fraser, qui habite Ottawa.

Robert Marleau, de Carleton Place, a lui aussi été fait membre de l'Ordre du Canada, vendredi. Ayant servi comme greffier de la Chambre des communes pendant de nombreuses années, il a su perfectionner les pratiques et procédures parlementaires. M. Marleau a aussi été à la tête du Commissariat à la protection de la vie privée et du Commissariat à l'information. Son impartialité et sa rigueur bénéficient aujourd'hui à la Ville d'Ottawa, où il agit à titre de commissaire à l'intégrité.

Le gouverneur général David Johnston a aussi remis un insigne de l'Ordre du Canada à l'arbitre en relations de travail Michel Picher, d'Ottawa, spécialisé dans des industries de compétence fédérale comme le transport ferroviaire, le transport aérien et le service postal. 

L'ornithologue Richard Ian Guy Morrison, d'Ottawa, a lui aussi été honoré à Rideau Hall. En tant que chercheur scientifique à Environnement Canada, il a profondément influencé la conservation des oiseaux de rivage de l'Arctique. « Ses inventaires aériens réalisés en basse altitude dans des sites migratoires du Mexique, de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud ont mené à la création d'un réseau de réserves fauniques réunissant 15 pays, de l'Alaska à la Terre de Feu », a-t-on aussi signalé.


Read More..

views : 30 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below